en vrac sur diigo 12/23/2007: Weave & Wikipedia

23Déc07

Weave, en complément du billet de ce matin et l’interview de Florence Devouard, présidente de la fondation Wikimedia (en succession de Jimmy Wales).

Mozilla Labs » Blog Archive » Introducing Weave Annotated

  • provide a basic set of optional Mozilla-hosted online services
  • ensure that it is easy for people to set up their own services with freely available open standards-based tools
  • provide users with the ability to fully control and customize their online experience, including whether and how their data should be shared with their family, their friends, and third-parties
  • respect individual privacy (e.g. client-side encryption by default with the ability to delegate access rights)
  • leverage existing open standards and propose new ones as needed
  • build a extensible architecture like Firefox

Mozilla Weaves Web Platform for User Data – ReadWriteWeb Annotated

Mozilla today announced Weave, a new web platform that will store users’ browser metadata in a cloud environment for access anywhere. Weave is a « framework for services integration » that will, according to Mozilla, « focus on finding ways to enhance the Firefox user experience, increase user control over personal information, and provide new opportunities for developers to build innovative online experiences. »

    Florence Devouard Annotated

    Les dons permettent de nous mettre à l’abri de toutes les reprises, de tous les requins, de la pression d’entreprises privées qui veulent nous mettre la main dessus. Je suis invitée partout – chez le ministre français de la Culture avec d’autres noms du Web 2.0, il y a encore quelques jours -, et je ne vois toujours pas cette aide venir. Mon inquiétude est là. Wikipedia, organisation bénévole à but non lucratif, se trouve à un tournant crucial. Sa croissance – le trafic a plus que doublé en un an – nécessite de plus en plus de fonds de fonctionnement. Notre message n’est évidemment pas glamour : les dons servent à faire tourner des serveurs qui supportent les pages et le trafic de l’encyclopédie. C’est difficile à «vendre».

    Une autre de mes craintes réside dans le cyber-harcèlement. La communauté anglophone a beaucoup grandi et elle abrite un grand nombre d’agitateurs publics professionnels qui s’en prennent à des contributeurs. Certains se sont même débrouillés pour trouver leur identité précise, leur téléphone, leur adresse, et ont harcelé leurs proches au téléphone. De notre côté, nous avons mis des outils de contrôle de qualité en place. C’est vrai qu’il existe une certaine tension avec la croissance de Wikipedia et sa médiatisation. Tous les articles sont devenus des champs de bataille.

    J’aimerais que le gouvernement français admette réellement qu’il a une mission de service public en mettant tous les documents qu’il produit sous licence libre, comme le fait le gouvernement américain. Par exemple, les images de l’agence spatiale américaine, la Nasa, sont dans le domaine public, et tout le monde peut les utiliser. Ce n’est pas le cas de son homologue européen, l’ESA. En Europe, en France en particulier, on se cogne le nez contre le copyright ou contre des protections de documents qui sont le produit de fonds publics.



      One Response to “en vrac sur diigo 12/23/2007: Weave & Wikipedia”

      1. Firefox veut appliquer la notion SaaS ou SOA, intéressant mais pas facile.


      Laisser un commentaire

      Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

      Logo WordPress.com

      Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

      Image Twitter

      Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

      Photo Facebook

      Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

      Photo Google+

      Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

      Connexion à %s