Gallica 2 et sa famille (rapide évaluation)

24Nov07

Encore une bonne nouvelle (via Pecia) en provenance de la BNF: une nouvelle interface pour sa collection numérique. Gallica 2 est en béta, toutes les fonctionnalités ne sont pas installées mais ce n’est pas une raison pour faire une première comparaison avec l’ancienne interface et avec l’interface expérimentale Europeana (voir précisions sur les choix techniques et les relations entre Gallica 2, Gallica et Europeana sur le site de Gallica 2).

Voici donc le même document sous les trois interfaces:

Gallica:

Gallica

Gallica 2:

Gallica 2

Europeana:

europeana_txt

europeana

Quelques remarques:

modes de recherche: alors que Gallica proposait un écran de recherche par champs du type Opac, assez rébarbatif, Gallica 2 pas plus qu’Europeana ne propose de recherche avancée (ou alors elle est bien cachée) mais un zone de saisie unique, googlelike, avec un système d’affinement (le même pour G2 et pour E), assez astucieux, pratique ou impraticable selon le type de recherche. Il me semble qu’on est passé d’un excès à l’autre: pourquoi ne pas implémenter la solution classique, zone unique sur l’écran d’accueil (et sur les pages d’affichage) et lien vers un écran de recherche avancée?
mode texte: une des conséquences de cette simplicité de la recherche, il est impossible de la restreindre aux documents océèrisés, ie pour lesquels on peut disposer du mode texte (rappelons que l’existence d’un mode texte permet de faire une recherche dans le document). C’est embêtant tant que la plus grande partie des documents ne le sont pas.
Une perplexité à ce sujet: le document testé est donné en mode texte sur Europeana (et non sur les 2 Gallica). Est-ce à dire que les collections ne sont pas identiques? Ou que l’océèrisation présentée par Europeana (pas terrible effectivement) est jugée trop approximative pour la BNF?
taille d’affichage: le mode d’affichage du pdf fait que je peux régler la taille du document dans Gallica (enfin, lorsque j’aurais réussi à encapsuler Adobe Reader dans Firefox sous MacOS), alors que dans Gallica 2 et Europeana je n’ai le choix qu’entre l’affichage standard et la pleine page.

Donc pour l’instant et pour une recherche précise, il vaut mieux continuer de se servir de Gallica (ou d’Europeana, mais dont la collection ne devrait plus s’enrichir). Ça devrait vite évoluer.



One Response to “Gallica 2 et sa famille (rapide évaluation)”

  1. 1 Levan Chkhikvadze

    Dear Seer,

    Takes its compliments and I will be appriciate if you help in follow.
    I have project to will wright book about Napoleon Bonapart bodyguard Rustam Razmadze on the base of his memories. Please help me find this memories, may be you have copy of this 20 books, or recomend me where could I find them. I hope in our future cooperation.

    Sincerely yours,

    Levan Chkhikvadze
    Georgia, Tbilisi


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s