Les mystères de Google Scholar

10Oct07

A l’occasion du stage dont je suis responsable et auquel du coup j’assiste, j’apprends que pour deux (au moins) prestigieux entrepôts de données nationaux, la prise en compte dans Google Scholar implique la livraison régulière à GS de leurs données pour indexation. Une procédure très différente du moissonnage ou du crawling que, s’agissant de Google, je m’imaginais de rigueur. Je cherche un peu mais ne trouve pas d’explication sur les méthodes d’indexation de GS. Quelqu’un aurait-il des lumières là-dessus?



2 Responses to “Les mystères de Google Scholar”

  1. Google Scholar propose d’améliorer le « coverage and citation accuracy » aux projets qui le souhaitent en fournissant au moteur scientifique des métadonnées au format XML NLM.
    Il est possible de contacter l’équipe de Google Scholar à ce sujet via Librarian Central : http://www.google.com/librariancenter/articles/0612_02.html

  2. 2 nicomo

    Pas de réponse vraiment. Mais à noter: c’est la même procédure pour pouvoir utiliser un résolveur OpenURL dans GS: il faut charger un état de la collection à partir de la KB (en XML dans un « format GS », qui est prévu en export ds certains résolveurs).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s