Stabilité de la lecture livresque au Canada

31Mar07

Le Journal de Montréal:

D’après la recherche de Hill Stratégies, 66,6 % des Canadiens de 15 ans et plus ont lu au moins un livre en 2005, contre 61 % qui sont allés voir un film au cinéma.
«On ne sait pas quels types de livres ont été lus, mais on sait que ce ne sont pas des livres pour le travail ou pour les études. C’est vraiment pour les loisirs», explique Kelly Hill, directeur de la recherche basée sur les enquêtes de Statistique Canada.

Ces chiffres sont d’autant plus surprenants qu’au sud de la frontière, la lecture de livres vit un déclin, selon une étude américaine publiée en 2004 et menée par Hill Stratégies.
«La stabilité de la lecture au Canada est le contraire de ce qui s’est passé aux États-Unis où la proportion d’Américains lisant au moins un livre est passée de 60,9 % à 56,6 %», souligne Kelly Hill.

précedemment: Déclin de la lecture littéraire aux Etats-Unis

(via Voix Haute)

Powered by ScribeFire.



No Responses Yet to “Stabilité de la lecture livresque au Canada”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s