Le Fihrist, catalogue de la bibliotèque universelle virtuelle au 10e siècle à Baghdad

01Sep06

Abu’l Faraj Muhammad ibn al-Nadîm était le fils d’un libraire de Baghdad au 10e siècle, libraire lui-même et érudit, il a écrit une liste commentée des livres de son temps, constituant ainsi le catalogue d’une bibliothèque universelle virtuelle.

Voir sur cercamon un billet plus complet (avec table des matières dudit catalogue).



No Responses Yet to “Le Fihrist, catalogue de la bibliotèque universelle virtuelle au 10e siècle à Baghdad”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s