PLoS vs Elsevier: « Das ist der Teufel! »

08Sep03

Die Zeit: Der Wissenschaftschef des Elsevier-Verlags, Derk Haank, hat gesagt…
Harold Varmus: Das ist der Teufel!

Le 18 juin dernier, Harold Varmus, prix Nobel de médecine 1989 & promoteur de l’initiative « Public Library of Science », donnait une interview à Die Zeit. Une question provocante le pousse à répondre aux déclarations affectueuses pour la PLoS faites par Derk Haank, co-directeur de Reed-Elsevier, dans une interview à InformationToday, en février 2002.

Derk Haank: « il y a environ 4 ans, nous sommes arrivés à un point où je pense que le paysage est devenu inacceptable. Nous avons un système où un petit nombre de grosses bibliothèques supportent le coût de tout le processus de publication… Elles doivent payer très cher pour un seul item. Elles l’achètent. Et ensuite vous avez un mode de distribution de l’information très inefficace, par le prêt entre bibliothèques, la livraison de document, le photocopiage, légal ou illégal, avec un tas de coûts supplémentaires induits par le processus. Et le résultat final est inacceptable pour l’utilisateur final, parce qu’il doit prendre son vélo pour aller à la bibliothèque attendre l’arrivée de son prêt entre bibliothèques.
Les coûts ont augmenté et l’utilisateur final reçoit un service médiocre, et c’est cela la principale motivation d’initiatives comme la Public Library of Science. Cela peut sembler étrange dans ma bouche mais j’ai beaucoup de sympathie pour elle.
[…]
Nous sommes en train de passer du modèle des abonnements singuliers aux périodiques à celui de la licence d’accès à toute la base de données. […] Cette migration achevée, j’ai du mal à voir en quoi notre modèle diffère du résultat final de la PLoS. […] La seule différence en fin de compte est dans le financement: qui va financer le système? Et dans le fait que dans notre cas, l’utilisateur final a un accès immédiat et non après 6 ou 12 mois comme dans PLoS.
[…]
nous sommes gros dans un marché très fragmenté. Il y a plus de 10 000 revues et nous avons quelques 1500 d’entre elles, et nous publions à peu près 20 % de tous les articles… […] Je pense que si les 20 % développent une certaine façon de faire, cela devient acceptable comme standard.. comme nous avons fait dans l’environnement papier. Regardons les choses en face, c’est pour cela qu’on s’en prend à nous. Mais maintenant, peut-être, on nous aura quelque reconnaissance pour avoir changé et amélioré le système.
Ce que je vois aujourd’hui, c’est que nos concurrents évoluent en gros vers le même modèle. »

Harold Varmus: « Les gens comme Haank ont pressé les bibliothèques en les obligeant à s’abonner à toute une pile de revues pour obtenir celle qu’elles voulaient vraiment avoir(*). Les éditeurs scientifiques comme Elsevier ne veulent pas céder le copyright que les auteurs des articles leur ont donné en cadeau. Ces gens érigent des barricades contre l’édification, avec des articles anciens, d’une bibliothèque digitale. Ici je fais une différence avec d’autres maisons d’édition ou des sociétés savantes qui publient des revues. Cependant elles aussi devront changer. »

Information complémentaire: en juin dernier, Derek Haank a quitté Reed-Elsevier pour Springer!

(*) Je ne suis pas sûr de ma traduction: ce que j’en comprends correspond mal à la réalité du modèle économique. Si quelqu’un veut m’aider, voilà la phrase originale: Leute wie Haank haben die Bibliotheken erpresst, indem sie sie gezwungen haben, einen ganzen Stapel von Zeitschriften zu abonnieren, um die eine zu bekommen, die sie eigentlich haben wollten.



No Responses Yet to “PLoS vs Elsevier: « Das ist der Teufel! »”

  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s